Une dernière compliquée à la maison

Pour notre ultime rencontre à domicile de la saison, nous sommes inclinés contre Lommel qui était déjà devant au score à peine la 8 ème minute entamée. Si Rommens et Nzuzi ont sonné la révolte, cela n’a pas été suffisant pour s’offrir les trois points. 

Il y avait un air de revanche sur la pelouse du Stade Edmond Machtens ce samedi. Le 24 janvier 2021, sous le ciel enneigé du Stade Soeverein de Lommel, nous étions défaits après une première période parfaite. Ce jour-là, Nzuzi, par un doublé, avait mis notre formation sous orbite. L’attaquant français se souvient bien de cette rencontre, qu’il considère comme son match référence de la saison: «Le dernier match contre Lommel, Je me suis senti en jambes et je me suis dit que personne ne pouvait m’arrêter», déclarait -il dans une interview disponible sur notre site internet . Seulement voilà, la météo capricieuse en seconde période, avait refroidi nos ardeurs. Et nous rentrions à la maison sans le moindre point. 

Ce samedi, nos joueurs voulaient écrire une histoire différente. Malheureusement, même si elle n’a pas été similaire, cette histoire s’est malgré tout conclue par la victoire de Lommel qui a conduit au score durant toute la partie cette fois. La rencontre démarrait plutôt mal pour notre formation. Une mauvaise relance de De Bie, suivie d’une faute de Van Den Bogaert dans la surface de réparation, occasionnait un penalty. Kis ne se faisait pas prier pour ouvrir le score en faveur de Lommel, bien que notre portier eût bien suivi la trajectoire de la balle (0-1). La seconde réalisation intervenait cinq minutes après l’ouverture du score, à la suite d’un scénario quasiment similaire. Cette fois-ci, un joueur de Lommel était fauché aux abords du rectangle.

Ce coup de massue ne fragilisait pas pour autant notre détermination à revenir dans la partie. Sans vraiment se montrer dangereux, nous reprenions tout de même le jeu à notre compte, en acculant les visiteurs dans leur dernier retranchement. Passée la vingtaine de minutes, il y avait du mieux dans le pressing et dans la possession de balle. C’est tout logiquement que Rommens réduisait le score sur penalty, suite à une faute de Henkens sur Ephestion (2-1). Ce mais galvanisait nos troupes qui multipliaient les offensives. Lancé dos au but, Nzuzi manquait de près l’égalisation. Mais, l’occasion la plus chaude en cette fin de partie, était à l’actif de Zarouri qui se heurtait à la principale ferme de De Bie. A la pause, la possession de balle était élargie à notre avantage (66%), mais il fallait un peu plus pour pouvoir s’imposer.

La seconde période démarrait comme avait débuté la première: nous encaissions dès les premières minutes. Auteur d’un auto-but, Le Joncour permettait malgré lui à nos adversaires de consolider leur avance (1-3). Avec ce troisième mais encaissé, on aurait pu croire à un relâchement total de notre équipe. Que non! à l’image de Van Den Bogaert qui demandait à ses coéquipiers de la défense, de poursuivre leurs efforts, le reste de l’équipe s’inscrivait dans le même sillage. Un Ephestion visionnaire, puis un Claes solidaire et un Nzuzi pragmatique à la conclusion, nous offraient une action de grande classe, qui débouchait sur un mais de toute beauté (2-3). Malheureusement, un quatrième mais dans la foulée inscrit par Zarouri venait de nouveau nous freiner dans notre élan (2-4). Malgré les multiples efforts déployés par Rommens et compagnie pour revenir dans la partie, la réussite ne fût pas au bout. Au contraire, durant la dernière minute de jeu, Kis s’offrait un triplé à la suite d’un autre penalty obtenu (2-5). 

Défaite très amère de notre équipe qui se doit de réagir au futur et dernier match de la saison contre la Lierse. 

Composition d’équipes: 

RWDM: De Bie, Libert, Ruyssen (67e Dante), Le Joncour, Van Den Bogaert, Terki, Rommens, Claes (75e Ribeiro), Nangis (85e Degryse), Nzuzi (67e Lavie), Ephestion.

Lommel: Grimshaw, Verschueren, Lemoine, Kis, Vandersmissen, Henkens, Silva, Moreno, Zaroury (72e Boussouf), Ugalde (89e Kabongo), Kadiri (79e Saito).

Buts: 7 ‘Kis (stylo 0-1), 12’ Kis (0-2), 36 ‘Rommens (stylo 1-2), 50’ Le Joncour (but 1-3), 58 ‘Nzuzi (2-3) , 63 ‘Zaroury (2-4), 94’ Kis (2-5).

Réactions d’après-match

Comment expliquez-vous cette défaite coach?

Nous avons joué un très bon match en termes de fond de jeu. Mais nous avons eu beaucoup de malchance et nous avons fait quelques mauvais choix que nous avons payé en espèces. Ce 2-5 (score du match) est incompréhensible. Celui qui a vu le match, comprend que c’est un «truc de fou». C’est drôle de dire cela, mais je crois que l’on méritait de gagner (rires ironiques). Mais c’est comme ça, au tableau d’affichage, il est marqué que nous avons perdu. Nous devons apprendre de nos erreurs, mais certainement continuer à travailler comme on l’a fait.

Comment juges-tu la prestation de l’équipe ce samedi Rommens?

Nous commençons très mal la partie. Après dix minutes, c’était déjà 0-2. Avec ce retard d’entrée de jeu, il était donc difficile d’entrer véritablement dans notre match. Ensuite, nous travaillions ensemble et nous nous créions des occasions. Mais nous encaissions des buts trop faciles. Nos adversaires ont inscrit des buts sur quatre phases arrêtées. Ayant fait ce constat, on peut donc dire qu’on ne doit pas et on ne peut pas gagner de cette manière. Lorsque Nzuzi marquait le 2-3, nous y croyons encore, mais le quatrième mais nous a de nouveau ralentis. C’est maintenant la huitième fois que nous ne prenons pas les trois points. La semaine prochaine contre le Lierse, nous devons nous imposer.

 

Publié le 18-04-2021 à 18:17
door RWDM

Les partenaires

LadbrokesCarrosserie VannerumNissanWoutim Paintworks

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nieuwsbrief FR