RWDM x RFC Seraing : Résumé

Défaits, nous n’avons pas dit notre dernier mot !

Le RWDM, notre club, avait rendez-vous ce samedi 23 avril 2022, avec le match le plus important de la saison, l’une des rencontres les plus décisives de sa récente histoire. Face à Seraing, un adversaire que nous connaissions bien pour l’avoir affronté à quatre reprises l’an dernier, nos Molenbeekois ont perdu la bataille mais pas la guerre. En trouvant le piquet à trois reprises, nous avons fait preuve de manque de réalisme. Le retour à Seraing s’annonce d’ores et déjà explosif. 

Du public, de la voix, de l’ambiance. C’est dans une atmosphère idéale que cette rencontre décisive pour la montée s’est déroulée. Devant notre public, nos Molenbeekois ont montré beaucoup d’envie dans les premières minutes. Ephestion, à la réception d’un bon ballon dans la surface, s’est emmêlé les pinceaux en effectuant un mauvais choix. À part ce petit frisson, notre formation a, par la suite, peiné à exister puisque étouffé dans son camp par de vifs sérésiens.  La première véritable occasion dangereuse survient à la 20ème minute sur coup-franc. Heureusement, Defourny , par ses puissants poings, déviait la balle en corner. La pression des visiteurs s’accentuera de plus belle et Mikautadze manquait l’occasion d’ouvrir le score. Il faudra attendre la 29e minute de cette partie pour nous voir enfin incisifs. Dans un grand soir, Kyllian Hazard se déjouait de ses vis-à-vis pour aller titiller le portier adverse, très vigilant.  Defourny sauvait une fois encore les meubles cinq minutes plus tard, en détournant de manière héroïque une balle qui allait se loger dans la lucarne. Une action salvatrice qui donna ensuite des ailes à Kyllian, qui s’en alla grandement inquiéter Dietsch. Malheureusement, le réalisme ne fut pas au rendez-vous. À force de laisser les visiteurs se montrer dangereux, l’inusable et très technique Mikautadze profitera de l’aubaine pour donner de l’avance à sa formation juste avant la pause. Coup de froid au stade Machtens ! Il faudra se réveiller en seconde période, au risque de voir diminuer nos chances de monter.

C’est avec un visage plus agressif que nos joueurs reprenaient la deuxième manche. Avec surtout l’envie de refaire leur retard, ceux-ci se montraient plus offensifs mais la chance va longtemps leur faire défaut. Dix minutes après le coup d’envoi de la deuxième période, Rommens, sur coup-franc, trouvait le poteau. Dans la continuité de l’action, nous croyions enfin égaliser, mais le piquet s’est une nouvelle fois interposé. Ce n’était que partie remise. Car, fort de notre volonté de revenir dans la partie, nous accentuions notre domination. 71ème minute, à la suite d’un magnifique corner, nous trouvions le piquet après avoir battu toute la défense. Pas de but une nouvelle fois, alors que le public était en transe. Par trois fois donc, le piquet a été trouvé par nos hommes. Un symbole criard de l’absence de réalisme dans cette partie. De son côté, Seraing procédait en contre et a failli à maintes reprises accentuer son avance. Sans un Defourny aux aguets, l’addition aurait pu davantage être salée. Sans solution, malgré un meilleur visage en deuxième mi-temps, nous ne sommes pas parvenus à inverser le cours de la rencontre.

La manche retour de cette opposition, qui aura lieu samedi prochain, sera à scruter de près. Un sursaut d’orgueil est vivement attendu. Avec notre état d’esprit de fer affiché tout au long de la saison, il est certain que nous nous battrons jusqu’au bout, sans jamais lâcher prise. Le retour de suspension de Nzuzi sera un atout important à prendre en compte pour réaliser une mini remontada à l’extérieur. Ce qui est tout à fait faisable car Impossible n’est pas Molenbeek.

Publié le 25-04-2022 à 17:51
door RWDM

Les partenaires

Woutim PaintworksLadbrokesDesjoyaux PiscinesJD CleaningGMS Group

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nieuwsbrief FR